Siurana, à la rencontre du rocher espagnol

Mi-novembre, les doigts frétillent, l’appel de la grimpe au soleil est trop forte: c’est parti pour une dizaine de jours en Espagne! Le choix de la destination n’est pas trop compliqué: Siurana est une valeur sûre pour l’esthétisme du rocher, de la grimpe, et pour la facilité de l’organisation. En prime, un environnement très pittoresque, bucolique même: des falaises surplombées par un petit village idyllique, un détour à ne rater sous aucun prétexte!

IMG_3721

Pourtant, l’image accrocheuse de l’escalade au soleil est vite balayée par la réalité de la saison en Catalogne: la semaine à venir sera plutôt froide et grise … dommage, les lézards attendaient pour leur bain de soleil… Raison faite, les falaises gardent leur magie, et c’est avec bonheur que nous attaquons la découverte de Siurana par le secteur majeur: Siuranella central, et son superbe rocher orange.

Ici, la grimpe est essentiellement histoire de réglettes, sur un profil raide, qui demande de la détermination, et des doigts entraînés. L’échauffement est de rigueur pour éviter toute blessure: élastiques ou grimpe facile pour faire travailler en douceur les articulations.

Selon les secteurs, la marche d’approche va de 5min à 1h. Dans les grosses lignes:
– Siuranella central: 15-20min
– Siuranella est: 15min
– Pati (le secteur de la Rambla 9a+): 5-10min
– El Primavera: 10min
– Reina Mora (sous le village de Siurana): 20min

IMG_3711IMG_3701

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s