Voyage au fil des Miages

Les Dômes de Miage, une dentelle perchée à 3600m, tout là-haut, face au Mont-Blanc, à Bionnassay et Tré-la-Tête… un bon bol d’air pour faire le break !

Mardi matin, profitant du bel anticyclone installé, Guillaume et moi prenons le sentier du refuge des Conscrits. Au refuge de Tré-la-Tête, c’est encore le calme qui règne, seules les marmottes croisent notre route… il est vrai que nous sommes partis bien tôt, préférant profiter de la fraîcheur du matin.
L’itinéraire par le bas du glacier de Tré la Tête passe encore bien, tant mieux !

IMG_2122 (2)

Peut-être plus pour très longtemps, Christine, gardienne du refuge des Conscrits saura vous renseigner avec la plus grande gentillesse sur les conditions du glacier.

D’ici, à 2600m, vous aurez droit au coucher de soleil sur l’Aiguille des Glaciers, le Mont Tondu, … et au loin, les Aravis ….

IMG_2132

3h30, le réveil sonne. Peu de monde au refuge ce jour-là, c’est une bonne nuit assurée.
Départ à la frontale, le froid n’est pas au rendez-vous, mais la neige est désormais bien tassée sur le glacier. La remontée du glacier de Tré la Tête au lever du jour, c’est comme le petit café du matin, qui nous réveille doucement, et que l’on déguste jusqu’à la dernière goutte.

IMG_2142 (2)

La dernière goutte de sueur, frisquette, et c’est l’arrivée au col des Dômes, il est 7h. Seuls, seuls face à l’immensité du versant Ouest du Mont-Blanc, et à la quiétude des pré-massifs de l’autre côté. Seules quelques rafales de vent nous accueillent au col. Les conditions ici contrastent avec la chaleur de la vallée. L’arête des Dômes de Miage se découpe dans le ciel, gracieuse, fidèle à elle-même.

IMG_2143 (2)

Les conditions sont excellentes, l’arête entièrement en neige. A partir du col de la Bérangère, il faut poser ses crampons plus délicatement, sur le rocher, jusqu’au sommet de l’Aiguille de la Bérangère. Un superbe point de vue sur les Aravis, la Tarentaise et au loin les Ecrins.

IMG_2145 (2)

Le refuge paraît proche, mais méfions-nous des apparences … la descente se fait encore tout en neige, les genoux nous remercient !

11h au refuge. Après une petite pause, nous repartons vers la vallée en empruntant le sentier d’été. Moins agréable en cette saison, et surtout plus long, malgré la grande passerelle mise en place. Tout de même, un grand merci aux guides de la compagnie de st Gervais pour l’entretien de ce sentier pas évident !

Une belle course en altitude, loin des remontées mécaniques et des foules … fermez les yeux, vous y êtes déjà !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s